Chers corbeaux


Il y a des personnes autour de nous qui ont un rôle et un but bien précis. Ce sont les corbeaux. Des messagers ! Faites cependant attention car certains corbeaux se plaisent à être des messagers de malheurs, surtout chez les chrétiens. Certains se permettent de vous envoyer des messages insultants au nom du Seigneur et viennent selon eux, « avec amour ». Et si aujourd’hui on adressait une petite missive à ces corbeaux ? Que dirions-nous ?

Chers corbeaux,

J’accuse réception de vos messages. Tout d’abord, j’aimerais simplement vous dire que toutes vos paroles ne m’affectent pas. Pour plusieurs raisons que je vais citer ici, bien sûre je viens « avec amour ». Dieu m’a donné une très bonne vision par la présence du Saint-Esprit en moi. Je peux discerner et voir à 360°, que je dois rester loin de vous et de vos paroles mensongères à mon sujet.  Je rend grace au Seigneur pour sa parole en laquelle je trouve mon identité.

En effet tout n’est pas parfait en moi ou dans ma vie. Lorsque ce que je vois m’est défavorable, j’ai une aptitude surnaturelle à me concentrer sur mes objectifs, car Christ en moi l’espérance de la gloire. Il prend le temps de me façonner afin que je lui ressemble de plus en plus. Nous allons y arriver ! Ayez donc foi en Dieu au lieu de me juger !

Chers corbeaux vous n’êtes pas mes adversaires. Je ne lutte pas contre la chair et le sang, je connais mon adversaire. Je suis focalisée à maintenir le diable sous mes pieds. Je ne m’agite pas sur une proie qui n’en est pas une en réalité, même si vous m’avez pris pour cible.

Ensuite sachez que j’userai de patience pour marcher dans ma destinée et accomplir la volonté de Dieu. Si vous me voyez rater ma cible un jour, je vous prie, ne paniquez pas car « les premiers seront les derniers » dit la bible. Je me ris de l’avenir et surtout de vos menaces. Rire c’est ce que je fais le mieux, je suis joyeuse et heureuse d’être en Christ. Mon bonheur est réel, justement il fait généralement couler beaucoup de salive car j’en suis épanouie et ça se voit ! Je ne suis pas désolée pour cela mais je prie que Dieu vous donne d’être épanouie en retour.

Chers corbeaux,  j’ai cru comprendre que vous aimiez annoncer, dénoncer ou juste proliférer des nouvelles désagréables comme une tempête géante. Cela tombe plutôt bien car la tempête ne m’éffraie pas. Il me suffit de changer de positionnement. De m’incliner d’un angle bien précis pour traverser une tempête. « C’est dans le calme et la confiance qu’est ma force« .

J’ai appris à voler par la contrainte, je sais prendre des risques et je ne crains pas de voler en dehors de ma zone de confort. Ma réputation n’a pas autant de prix que mon salut car Dieu est le garant de ma réputation. Quant à moi je m’éfforcerai de lui faire plaisir et de rester à l’ombre de ses ailes. Je ne vole pas simplement pour « le plaisir des yeux », j’ai un sens du timing très précis. Je vole à une hauteur que seul Dieu m’impose. Je ne suis pas pressée de monter car je dois attendre la bonne température pour m’élever encore plus haut.

Je m’élèverai toujours plus haut que tous les obstacles, je survolerai les montagnes, je traverserai les océans de critiques et de calomnies parce que je suis un aigle .

Très cordialement,

 

 

 

Grace Mafoua

Pasteur Stagiaire