Jeudi 22 Décembre 2016


Philippiens 4:6 “Ne vous inquiétez de rien ; mais, en toutes choses, par la prière et la supplication, avec des actions de grâces, faites connaître à Dieu vos demandes“

Philippiens 4:6 est l’un de mes passages bibliques préférés. Je déteste m’inquiéter. Cela vous met dans un état dépressif et vous fait perdre votre objectivité dans les situations. Très vite j’ai étudié et compris ce passage de Philippiens 4:6. Souvent on attend que la paix de Dieu inonde nos cœurs quand on est dans des problèmes graves. Et pourtant, il y a des conditions avant.

1 Ne pas s’inquiéter : C’est notre responsabilité d’arrêter de nous inquiéter. Pour cela, il vous faut relativiser et croire en la Parole de Dieu. Il faut réussir à défocaliser nos pensées sur nos peurs et nous dire que le Seigneur a une solution. S’inquiéter amène une atmosphère qui favorise l’action des démons. Sachez que les anges agissent dans une atmosphère de foi.

2 Les prières et les supplications : Ici il est question de prier sincèrement et avec ferveur. La Bible dit que la prière fervente du juste a une grande efficacité (Jacques 5:16)

3 Avec des actions de grâce : C’est là où le bas blesse souvent. Les chrétiens attendent de voir le miracle avant de remercier le Seigneur. Et pourtant l’une des conditions pour voir la paix de Dieu est l’action de
grâce, les remerciements. Très souvent, si on y ajoute une offrande, acte correspondant à notre foi, notre action de grâce a plus d’effet.

Y a-t-il un problème qui vous tracasse ? Allez, commencez à remercier le Seigneur pour la solution. Louez-le et bénissez son nom pour l’exaucement.

La paix de Dieu ici amène l’assurance. Et la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère (Hébreux 11:1). Cette paix vous garantit que vous avez reçu la solution au problème affronté. Elle est importante et surpasse toute logique (Philippiens 4:7).

Parfois quand cette paix se manifeste, vous aurez du mal à vous inquiéter, et si vous vous efforcez à vous inquiéter, vous entendrez une voix vous dire : “Non, mais là tu forces, tu mens, tu sais que tu ne peux et ne dois pas t’inquiéter” Alléluia ! J’aime cette paix. Je la maintiens par la prière en langue et la plénitude du Saint-Esprit.

Confession

J’ai la paix de Dieu ! Je te bénis et te loue Seigneur pour la solution à mes problèmes !

Lecture biblique approfondie

Philippiens 2 et 3
4

logo CSE

Apôtre Alain Patrick Tsengue

Pasteurs des églises ACER

Tu as aimé le CSE du jour ? Clique pour faire ton action de grâce :

Action de Grâce