Jeudi 7 Septembre



Marc 11 : 28 et 29
«et lui dirent : Par quelle autorité fais–tu cela, et qui t’a donné l’autorité pour le faire ?Jésus leur répondit : Je vous poserai une seule question ; répondez–moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais cela.Le baptême de Jean venait–il du ciel ou des hommes ? Répondez–moi.»

Qui t’a donné le droit de faire ce que tu fais ? C’est la question qu’on peut se poser quand on parle de légitimité d’autorité. Dans le cas de Jésus dans marc 11 : 28, les pharisiens lui posaient une question très sérieuse. Qui t’a conféré le droit de prêcher et de te tenir devant le peuple ?

Jésus ne répondra pas directement : c’est Dieu ! Mais il passera par l’autorité que Jean baptiste avait reçu. Pourquoi ? Premièrement parce que Jean baptiste était déjà reconnu comme un prophète. Il semblerait que Jean n’ait pas eu ce genre de soucis. Il faut dire que son père avait été souverain sacrificateur lors de sa conception. C’est Dieu qui avait parlé au souverain sacrificateur en plein service dans le saint des saints, lui disant que sa femme stérile mettrait au monde un prophète.

Et puis, Israël n’avait plus connu de vrai prophète depuis plus de quatre cent ans. L’onction de son ministère est plus facile à démontrer là où il y a de la sécheresse.

Si Jésus a fait mention de Jean baptiste concernant la légitimité de son ministère c’est parce que c’est Jean qui l’a introduit. C’est lui qui l’a présenté au peuple comme l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. S’ils acceptaient Jean comme un prophète, il devrait aussi accepter Jésus comme tel.

Voici une leçon très importante, même si l’appel au ministère est adressé par Dieu, il faut un homme déjà établi pour vous y introduire. Ceci règle la question des prédicateurs improvisés sur internet. Il ne suffit pas de savoir vociférer quelques versets bibliques, et avoir des illuminations pour se recommander soi même au ministère.

Notre Seigneur à son tour nous a recommandé, il nous a établi et donné son autorité. Il est écrit dans Jean 15:16 : »Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais moi, je vous ai choisis et je vous ai établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, pour que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. »

Confession

J’ai l’autorité de christ en moi. Il m’a donné le pouvoir sur le diable et les circonstances. Amen !

Lecture biblique approfondie

Ezékiel
31.1-32.32

Psaumes
51

Proverbes
22.17-21

2 Corinthiens
5.11-21

logo CSE

Apôtre Alain Patrick Tsengue

Pasteurs des églises ACER

Tu as aimé le CSE du jour ? Clique pour faire ton action de grâce :

Action de Grâce