Mardi 03 Octobre



Genèse 2:18 
«L’Éternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide qui sera son vis–à–vis.»

Si vous ne comprenez pas l’importance du groupe et de la vie en société vous n’apprécierez pas le principe de l’unité. A cause de certaines blessures, je connais des personnes qui s’isolent complètement et deviennent des Robinson Crusoé sur leurs îles. Oui, je vous assure, ils ont même des îles. Ce sont des territoires imaginaires, un monde imaginaire qu’ils ont crée parce qu’ils sont complètement déconnectés de la réalité.

Ces personnes ont leur façon de voir le monde. Malheureusement le monde ne marche toujours pas comme ils pensent. Le peu de fois où ils se retrouvent dans un groupe, l’opposition d’idée qu’ils rencontrent les renferme encore plus au lieu de prendre conscience de l’importance de changer leur façon de penser. Il y a des maladies psychologiques qui atteignent les gens qui fonctionnent en autarcie.

Le rejet est une maladie qui atteint ceux qui se sentent rejeté par le groupe. Ne soyez pas des Robinson Crusoé vous risquez de vous sentir rejetté par la masse. Soyons clair, celui qui est victime du rejet reçoit parfois de l’amour des autres, mais il a du mal à l’accepter parce que son sentiment lui fait croire que les autres ne l’aiment pas.

Ce dernier interprète négativement toutes les paroles des autres. On a l’impression qu’il entend des voix. Très souvent il exagère tout ce qui se dit et se fait. Il crée ainsi des films digne d’un scénario hollywoodien. Le problème est que tout est basé sur du mensonge.

J’encadrai un petit groupe il y a quelques années. Un garçon qui souffrait de rejet s’était converti. J’aimais beaucoup les membres de mon groupe et surtout ce garçon. C’était quand même mes premiers fruits ministériels en France. Mais ce dernier ne ressentait pas les choses comme cela. Il a commencé à raconter à tout le monde que je ne l’aimait. Et je vous assure qu’il se fabriquait des films à dormir debout.

Cela installa une ambiance trop bizarre dans le groupe. Dieu se manifestait souvent à nos réunions, mais l’ambiance devenait lourd jusqu’à ce qu’on m’avertisse sur ce que ce garçon pensait à mon sujet. Je me suis battu pour lui faire comprendre le contraire en vain. Il faut dire que je n’avait pas les outils que j’ai aujourd’hui pour aider ce genre de personne.

Confession

Je te remercie Seigneur car je suis restaurée dans mes émotions. Je ne suis pas victime du sentiment de rejet au nom de Jésus. Amen !

Lecture biblique approfondie

Zacharie
1.1-2.4

Psaumes
75

Proverbes
24.30-34

Colosiens
1.24-2.5

logo CSE

Apôtre Alain Patrick Tsengue

Pasteurs des églises ACER

Tu as aimé le CSE du jour ? Clique pour faire ton action de grâce :

Action de Grâce