Samedi 02 Décembre



Deutéronome 32 : 6 à 8
« …Souviens–toi des jours d’autrefois Considère les années, de génération en génération, Interroge ton père, et il te l’annoncera, Tes anciens, et ils te le diront… »

L’une des causes de la déloyauté et de l’ingratitude c’est l’oubli. C’est pourquoi l’une des missions du Saint Esprit est de nous rappeler les paroles de Jésus. Si vous êtes connecté au Saint Esprit vous ne bénéficierez pas de son ministère dans ce domaine.

Dieu n’est pas injuste, c’est pourquoi il nous a donné une mémoire. Et même si l’on sait que la mémoire d’un être humain peut être défaillante, il nous donne le Saint Esprit pour nous rappeler surnaturellement les choses afin que nous soyons reconnaissant.

Lorsque vous êtes reconnaissant vous remerciez le Seigneur pour la grâce qu’il vous accorde et vous arrêtez de vous plaindre pour ce que vous n’avez pas. Voici une parabole qui reflète un peu la réalité. Une femme était sorti avec un monsieur très gentil qui lui donnait souvent des cadeaux tout le temps. Ce dernier lui exprimait tout le temps son amour en lui signifiant comment elle était précieuse pour elle.

La fille trouvait cela un peu  »trop », elle disait que leur vie n’était pas excitante. Et pourtant plusieurs filles auraient voulu être à sa place. Plus tard elle a rompu pour se mettre avec un garçon plus  »bad boy ». Ce dernier lui a fait voir de toutes les couleurs. Effectivement, leur vie ressemblait à un film bourré d’infidélités et de violences. C’est alors qu’elle s’est rendu compte que le garçon d’avant était mieux, il fallait juste qu’elle bénisse le Seigneur pour ce gentil garçon.

Parfois nous ne remercions pas le Seigneur parce que nous pensons que nous avons reçu de Dieu le pire des dons. C’est de l’ingratitude. Nous allons vous démontrer pendant tout ce mois qu’il y a des personnes qui vivent des choses pires que les vôtres. Et si vous voulez que votre vie s’améliore, il vous faut commencer par être reconnaissant.

Certains oublient que les promesses de Dieu dans leur vie, d’où leurs attitudes désinvoltes à l’égard de leur destinée. Dieu parle et donne des promesses personnelles. Nous devons les noter dans un cahier pour les examiner et ne pas les oublier. Au moment de la détresse, nous devons relire ce que le Seigneur nous a dit pour ne pas sortir du plan et continuer à le remercier pour ce qu’il va continuer à faire dans nos vies.

Confession

Merci pour ce que tu m’as donné Seigneur. Je m’engage à te remercier en ce mois de décembre lorsque tu me rappelleras tes bienfaits durant l’année 2017. Béni soit ton saint nom. Amen !

Lecture biblique approfondie

1 Chronique
2.18-4.4

Psaumes
121

Proverbes
29.10-11

1 Jean
2.1-17

logo CSE

Apôtre Alain Patrick Tsengue

Pasteurs des églises ACER

Tu as aimé le CSE du jour ? Clique pour faire ton action de grâce :

Action de Grâce