Dimanche 30 Juillet 2017


2 Pierre 1 :5 à 8à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété, à la piété la fraternité, à la fraternité l’amour. En effet, si ces choses existent en vous et s’y multiplient, elles ne vous laisseront pas sans activité ni sans fruit pour la connaissance de notre Seigneur Jésus–Christ ;

2 Pierre 1 : 5 à 8 nous parle des ingrédients de la foi. Ce que nous devons ajouter à notre foi. L’une des choses est la persévérance. La persévérance est définie comme la qualité d’une personne qui fait preuve d’obstination, d’entêtement, d’insistance en face d’une situation.

La persévérance dans l’effort vous permet de développer certaines qualités qui vous aideront à tenir dans le temps. La persévérance donne de la musculature à notre foi. N’oubliez jamais que la foi est comme un muscle. Pour qu’il se développe vous devez vous exercer constamment et le travailler.

Lorsque je me suis inscrit en salle de sport, je n’appréciais guère le sport. Ma première séance de cardio était tout simplement horrible à cause de mes poumons qui chauffaient pendant l’effort. C’est à ce moment là que mes collaborateurs m’encourageaient de continuer. Mais je trouvais cette sensation insupportable. Et quand je me mettais sur les machines de musculation, mes biceps faisaient mal en poussant les machines.

J’aurais pu abandonner à ce moment là. Mais un frère plus avancé en musculation m’a dit que les muscles se forgeaient quand j’avais mal, il fallait donc que je persévère quand la douleur se faisait sentir. Avec le temps j’ai appris à ignorer cette douleur et à insister dans mes exercices. C’est ainsi que j’ai constaté des résultats. Des  »choses » ont commencé à se dessiner. Et je suis bien content de voir que mes efforts paient.

C’est pareil pour la marche par la foi. Plus on travaille notre foi, plus elle se développe. Mais avant nous devons passer les douleurs liées à la faiblesse de notre foi. Ne baissons pas les bras, insistons. Restons focalisés sur le Seigneur et sa parole.

Confession

Je continue à développer ma foi. J’ai la force intérieur pour continuer à me battre, même si je ne vois pas encore les résultats. Je suis plus que vainqueur au nom de Jésus ! Amen ! !

Lecture biblique approfondie

Jérémie
3.1-4.18

Psaumes
23

Proverbes
20.3-4

Actes
21.1-16

logo CSE

Apôtre Alain Patrick Tsengue

Pasteurs des églises ACER

Tu as aimé le CSE du jour ? Clique pour faire ton action de grâce :

Action de Grâce