Avoir l’attitude d’un enfant – II


Matthieu 18 : 1 à 4  «  En ce moment, les disciples s’approchèrent de Jésus, et dirent : qui donc est le plus grand dans les cieux ? Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d’eux, et dit : je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux »

Un petit enfant aime ses parents. Même s’il se fait gronder, il reste affectueux, confiant. S’il tombe, il se relève,  il est prêt à tout pour y arriver. Même quand c’est une grosse bêtise, il fonce. Il est indulgent et ne garde pas de rancune envers ses parents. Aucune de ses journées ne se ressemble; même s’il fait la même chose, il découvrira toujours une nouvelle chose et sera émerveillé de ses trouvailles.

Où je veux en venir?  Aujourd’hui, le monde va mal et nous avons tous nos soucis. Des personnes meurent chaque jour, mais vous, vous avez cette grâce de connaitre le Père et il vous bénit chaque jour en vous donnant son souffle de vie. Chaque jour, vous avez l’occasion d’œuvrer pour Dieu, de vivre une nouvelle aventure. Alors, gardons le sourire même quand nous tombons comme ces petits enfants qui nous entourent. Ayons foi en Dieu!

J’ai souvent tendance à dire, à quoi sert-il à un homme de consacrer son temps à prier, s’il ne croit pas une seconde que Dieu l’entend et qu’il répondra à ses prières? Ne soyons pas des chrétiens religieux, pardonnons aussi facilement qu’un enfant, mais par-dessus-tout soyons humbles.

Jésus dit bien :  » Si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux « . Un enfant peut s’amuser toute une journée avec un simple lego, et son imagination est débordante. Et si le lego était pour nous la joie qu’il nous a donnés , le travail, notre enfant, sa paix, notre logement, toute la journée nous devons adresser à Dieu des prières d’action de grâce et nous réjouir. Le sourire d’un enfant est vrai, alors soit toi aussi vrai dans tes émotions et n’aies pas honte de pleurer, mais ne demeure pas dans la tristesse.
Soyons donc humbles, affectueux, confiants, indulgents, prompts à pardonner et persévérants.

Prière
Je réalise ce matin que je suis un enfant de Dieu, je suis confiant car Dieu me protège, je suis prompt à pardonner, persévérant, affectueux avec mes frères et sœurs et rempli d’humilité.

Mots-clés :