Votre enfant est votre prochain

votre enfant est votre prochain

Les enfants sont une bénédiction. Nous rêvons tous de fonder une famille.

Mais il arrive parfois (pour ceux ayant déjà des enfants) que cette bénédiction devienne comme notre pire cauchemar au point où l’on oublierait toutes ces années de prières : « Seigneur donne moi un enfant ! ». En effet ceux-ci mettent notre patience à rude épreuve qu’il s’agisse des nôtres ou pas !

 

Alors que l’on pense les éduquer, le Seigneur les utilise pour NOUS TRANSFORMER !! Arrêtons-nous un peu ici… Le bébé ou l’enfant n’est pas le seul à apprendre : on doit apprendre à parler et comprendre son langage, supporter ses caprices, gérer les malentendus, lui expliquer mille fois la même chose et pardonner sans cesse. Bref développer le fruit de l’Esprit: En particulier la patience.
Sachez que l’attitude que vous adopter avec vos enfants est significative dans leur épanouissement futur et détermine le genre de personne qu’ils seront. Hurlez, criez souvent et vous créerez des personnes rebelles, difficiles et colériques.
En tant qu’adulte vous avez un pouvoir sur les enfants et le Diable le sait. Vous êtes pour eux des mentors, des exemples, des repères et l’ennemi connait vos limites. Il sait exactement là où mettre l’accent afin de vous faire perdre pied. Il serait donc facile pour lui de passer par vous afin de les atteindre et de les détruire.

Une simple colère ; et des insultes peuvent facilement fuser. On peut penser que le lendemain ces insultes seront oubliées, mais c’est faux. Certaines insultes répétées s’incrustent dans l’âme, blessent l’enfant, peuvent lui faire perdre confiance en lui et déstabiliser le cours de son existence. Colossiens 3.21 nous dit « Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent ».

Aussi ce qui peut sembler être de simples plaintes peuvent sans qu’on le remarque devenir des malédictions. Maudire c’est parler mal de. « Non mais ce n’est pas possible, tu es tellement bête ! Tu dois le faire exprès, quel idiot ! Tu ne feras rien de ta vie !!» même si vous aimez votre enfant, ces paroles déclarées plusieurs fois dans des excès de colère peuvent devenir des malédictions ! Or la Bible dit dans Matthieu 22:39 « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Votre enfant est votre prochain.
Aujourd’hui prenez soin de vous, approchez vous du Seigneur afin qu’il vous soigne, vous polisse et vous redonne la paix. Laissez-le travailler votre patience et faire de vous une merveilleuse source d’inspiration pour vos enfants !!

 

En cliquant sur le lien ci-dessus vous pourrez visionner une prédication sur la relation parent/enfant. 

Mylène Nguma

Rédactrice Chroniqueuse
Mots-clés :