Que signifie fortifie toi et prends courage ?


Aujourd’hui plus que jamais nous avons besoin d’être fort et courageux pour affronter ce qui nous entoure. Vous avez déjà entendu ou lu ces paroles, « Ne t’ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage?  » . Dieu s’adressait ici à Josué, mais ce passage s’adresse aussi à toi aujourd’hui. Ce passage nous exhorte littéralement à manifester une force morale qui nous permette de lutter contre les circonstances. Mais pourquoi encore lutter si Jésus a tout payé à la croix ?

Il est certes vrai que Jésus à tout payé et tout accompli à la croix de Golgotha, nous donnant l’avantage sur le diable et sur les circonstances. Mais nous constatons que le chrétien souffre « comme n’importe quel homme sur la terre ». Sachez que Jésus est mort pour que le chrétien aie le salut. C’est à dire qu’il soit sauvé et qu’il ait la vie éternelle. Vous connaissez certainement ces grandes lignes du mystère de la croix mais au travers de cet acte Jésus a accompli bien plus que seulement nous garantir un ticket pour le ciel.

En effet le mot grec de « Salut » est Soteria qui signifie (Délivrance, conservation, sûreté, sécurité, salut). Et le mot sauver vient du grec « SOZO » qui signifie Sauver, garder sain et sauf, délivrer du danger ou de la destruction. Sauver quelqu’un d’un (d’un préjudice ou d’un péril); Sauver du périssement quelqu’un qui souffre, c’est à dire qui souffre de maladie, le guérir, lui redonner la santé. Il y a donc plus que le ciel seulement. Nous sommes donc également sauvés des maux terrestres ( maladies, injustice…). Cependant nous souffrons car la révélation de Christ n’est certainement pas complète en nous. C’est à ce moment là que notre travail et nos efforts de lutte face aux circonstances commencent. Mais c’est une lutte de la foi, pour simplement maintenir le diable et les circonstances sous nos pieds et savourer tous les jours notre victoire. Cette lutte nécessite force et courage.

Lorsque je recherche quelques définitions de la force morale, celle ci m’interpelle: « force de l’esprit qui affronte l’adversité avec courage.« Alors j’en déduis que Dieu a doté l’Homme d’une force morale naturelle. Je note ici que cette force n’est pas physique mais intérieure, elle est mentale. Savez-vous que certaines douleurs physiques peuvent faire perdre la raison ? C’est le cas des personnes qui souffrent dans leur lit d’hôpital  et qui décident de se faire euthanasier car elles ne trouvent plus la force de lutter en dedans d’eux. Or la force morale exige une lutte contre son propre corps, contre ses ressentiments, contre sa douleur. Alors que l’esprit est occupé à souffrir des souffrances du corps ou de l’âme, la force morale serait comme les branches d’un arbre qui résisteraient au vent menaçant. Certaines fois elles gagnent d’autres fois elles se brisent. Cette force morale mentale ne suffit pas.

Mais nous, nous avons reçu un esprit supérieur, le Saint-Esprit, meilleur allié dans l’épreuve. Ésaïe 11:2 « L’Esprit de l’Éternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Éternel.« 

Faut-il encore cependant bien identifier l’adversaire pour lutter de la bonne façon. Ne surtout pas se tromper pour ne pas mener une bataille vaine. On perd la plus part des combats parce qu’on a mal estimé notre ennemi. La bible nous recadre dans Éphésiens 6:12 « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.«  En effet , toute bataille peut importe sa forme, qu’elle soit physique ou morale…est d’abord spirituelle, nous devons par conséquent bien visualiser la source pour mieux vaincre.

Deuxièmement la force morale et le courage vont de paire. Ils travaillent ensemble. Voici la définition du courage qui a retenu mon attention: Une disposition du cœur qui permet de lutter dans les situations difficiles. Le cœur, un endroit stratégique qui renferme beaucoup de secret. Le simple souvenir d’une bataille remportée peut disposer notre cœur. Ou le souvenir de ce que Jésus à déjà accompli pour nous à la croix peut disposer notre cœur à lutter. Il faudrait donc dans les période difficiles provoquer votre cœur à se disposer à lutter en méditant sans arrêt les exploits des hommes de foi dans la parole de Dieu, ou en méditant les œuvres de Jésus dans votre vie. Garder son cœur en tout temps permet également de conserver les trésors qui y sont. Proverbes 4:23 dit « Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. » Mais de quoi faut-il le garder ? Je dirai de la peur, de l’incrédulité, du mensonge et bien de sentiments qui pourraient tuer la foi en nous.

En conclusion « Fortifie-toi et prends courage » signifie trouver à l’intérieure de soi la capacité extraordinaire et surnaturelle pour maintenir le diable et les circonstances à leur place. C’est un encouragement à marcher par la foi et non par la vu. La force morale et le courage sont des vertus à développer pour vaincre les géants de la foi.


 

Mots-clés :,