Agis maintenant


Agis maintenant!

Nous vivons dans un monde de procrastination avec des personnes qui ont de grandes visions, de grandes idées mais ces grandes choses restent dans leur tête. Ce constat se fait également dans les relations. C’est surprenant le nombre de personnes qui gardent pour elles les bonnes choses qu’elles pensent  sur les autres au lieu de les verbaliser par exemple. Vivre le moment présent sans restrictions peut s’avérer un véritable challenge, cela va de soi. Mais c’est un défi qu’il faut absolument relever et vaincre, car il y a des choses que vous ne pourrez ni rattraper ni faire dans dix ans…  des choses qui ne peuvent être laissées à la traîne et que vous devez faire « hic et nunc », ici et maintenant.

Ne vivez pas pour essuyer plus tard le regret et la culpabilité de ne pas avoir fait ou dit ce que vous aviez dans l’esprit. Vous devez vivre urgemment votre « maintenant » en saisissant les opportunités. Il n’y a rien de plus amer dans la vie que le cœur d’une personne qui n’a pas saisi des opportunités. Cette personne est capable de haine car elle a manqué son tour, et elle en voudra à toutes celles qui auront réussi. Alors agis maintenant !

C’est le moment de vivre ta jeunesse en servant le Seigneur avant de ne plus en être capable physiquement ! C’est le moment d’être une bonne épouse avant d’en arriver au divorce ! C’est le moment d’éduquer ton enfant avant qu’il ne quitte la maison ! Nous n’aurons jamais une seconde chance de faire ce que nous sommes supposés faire au bon moment, à un moment précis, qui malheureusement ne dure pas l’éternité. Il faut donc éviter de renvoyer au lendemain, à un futur proche ou lointain ce qui doit se faire aujourd’hui. La Bible nous dit bien qu’A toute chose sa saison, et à toute affaire sous les cieux, son temps » Ecclésiaste 3:11. Il y a des expériences que vous avez vécues qui méritent d’être racontées dans un livre, des ministères et des dons qui sommeillent en vous qu’il faut réveiller, des mélodies et des chansons à composer. Le Seigneur ne manque pas de confirmer sa parole semaine après semaine,  à travers des prophéties,  des visions,  des rêves, des songes et même par des visitations d’anges. Pourtant, nous répétons cette parole… Nous disons que « Dieu nous a dit de faire »… Mais quand est ce que nous allons vraiment le faire? Ce qu’Il attend de nous c’est que nous passions à l’action.

La vie fonctionne par cycles, par saisons et par opportunités. Elles viennent et vont. Notre rôle est de sauter dans la piscine au moment où elle est agitée. Nous devons arrêter de raisonner et de nous trouver sans cesse des excuses.

Voyez-vous, lorsque l’ange est arrivé pour agiter la piscine de Bethesda,  les malades qui sautaient  étaient guéris. Mais un homme malade était là depuis 38 ans et n’avait pas pu entrer au moment où l’ange agitait l’eau. Jean 5:6 « Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri? Le malade lui répondit: Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, ». Très souvent c’est ainsi que nous réagissons. Le Seigneur vous a dit que vous prêcherez l’évangile devant des foules et vous n’avez toujours pas bougé car vous attendez que l’on vous donne l’occasion de monter sur  une estrade. Jésus n’avait pas d’estrade pourtant il a fait ce qu’il avait à faire. Vous avez des voisins qui ne connaissent pas Jésus, annoncez-leur la bonne nouvelle !  Si Dieu vous appelle vraiment, votre onction se réveillera au lycée, au centre commercial, chez le boulanger !  Faites-le maintenant! Vos dons ouvriront des portes pour vous si vous vous mettez en action.

Lorsque vous vous mettez à faire la chose pour laquelle Dieu vous a appelé les cieux s’ouvrent au-dessus de votre tête. Dieu témoigne que vous lui appartenez en vous donnant l’onction pour accomplir cette chose, la faveur aux yeux des hommes au point de renverser toutes controverses à votre sujet. Luc 3:21  » Tout le peuple se faisant baptiser, Jésus fut aussi baptisé; et, pendant qu’il priait, le ciel s’ouvrit,  et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles : Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j’ai mis toute mon affection. » N’est-ce pas rassurant de voir comment Dieu peut nous ouvrir des opportunités suite à une simple action de notre part. Il a suffi  de cet instant pour que Jésus se lance dans le ministère, il était désormais rempli et revêtu du Saint Esprit.

Dieu venait de confirmer son identité de « fils »,  et c’est suite à cela que Jésus a pu accomplir promptement sa mission. Retenons que pour faire ce que nous sommes supposés faire il faut connaitre qui nous sommes. Des fils de Dieu, co-hérithiers avec Christ, participants de la nature divine. Tous les exploits que vous accomplirez, tous les rêves que vous réaliserez seront le fruit de qui vous êtes. Dans Luc 4 nous remarquons que Jésus est conduit par le Saint-Esprit dans le désert, et il y sera éprouvé par le diable, car le fait de connaitre votre identité vous positionne pour de grandes œuvres et le diable le sait. C’est la même chose pour chacun d’entre nous, n’avez-vous pas remarqué que lorsque vous avez enfin l’audace de faire une chose des obstacles se dressent en face de vous pour « stopper » votre action. Mais sachez que Dieu vous délivrera toujours la bible déclare Psaumes 34:19 « Le malheur atteint souvent le juste, Mais l’Éternel l’en délivre toujours. » pour faire quelque chose. 

Dans le désert le diable va vouloir corrompre la mentalité de Jésus Luc 4:3 « Le diable lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu’elle devienne du pain. »  Faire les choses pour être remarqué, acclamé, célébré… Il tente de faire comprendre que passer à l’action le définirait en tant que fils de Dieu et lui donnerait de la gloire. Luc 4:6 « et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. » Or, il était déjà le fils de Dieu avant de se retrouver au désert. Dieu l’a voulu ainsi pour ne pas qu’il doute de son identité une fois là-bas. Vous n’avez pas besoin que ceux qui ne croient pas en vous valident vos rêves. Tant que ceux-ci viennent de Dieu, attachez-vous à Ses promesses et agissez en fonction de cela. Car partir dans le désert sans connaitre son identité est très dangereux. Agir sans connaitre son identité peut nous éloigner de notre destinée. Les promesses du diable ont toujours l’air alléchantes mais il y’ a toujours une contre-partie. Le diable ne fait rien par hasard. Alors oui il faut agir mais avec discernement, en connaissant la volonté de Dieu et en gardant de bonnes motivations.

Pasteur Grace M

Mots-clés :,