Ne vivez plus au jour le jour!

Ne vivez plus au jour le jour!

Dieu a installé Adam dans un jardin parfait. C’était en effet un jardin parfait puisqu’à chaque fin de journée, lorsqu’il terminait une oeuvre il disait que c’était bon. Le jardin décrit dans Genèse ressemble pour nous contemporain, à un « paradis » un cadre idéal. Pourtant il y’a avait des problèmes qu’Adam devait résoudre dans ce cadre.

Premièrement vous ne devez pas fuir les problèmes du quotidien ou les ignorer et vivre votre vie comme si de rien n’était. Derrière ces problèmes Dieu a révélé la raison d’être Adam. Il y’avait un jardin idyllique mais il fallait une personne pour l’entretenir et le garder beau. Figurez-vous que cette personne était Adam. Suis-je en train de dire que la destinée d’Adam était de cultiver le jardin? Non, je dis que Dieu lui avait donner une fonction, un but, une activité. Sa destinée étant la direction final, il avait besoin d’avoir un but, une raison à son existence. Vous devez donc trouver votre but.

Deuxièmement, apprenez à affronter les choses avec Dieu, il est votre bouclier. Chaque matin passez un peu de temps au pied de Jésus pour télécharger quelque chose dans le déroulement de votre journée. Avez vous remarqué qu’il suffit d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle pour influencer parfois notre humeur et changer l’idée que nous avons de la « bonne journée ». En prenant le temps de discuter avec Dieu vous fortifiez votre esprit à affronter ce qui se posera en face de vous. De plus vous écoutez la parole de Dieu, « la bonne nouvelle » par excellence. C’est elle qui détermine votre journée.

Enfin, osez poser des actions différentes au cours de votre journée pour avoir des résultats différentes. Lorsque j’étais enfant au Congo j’allais à pieds à l’école avec mes grands cousins. C’est le seul trajet que mes cousins connaissaient car c’était la rentré. Le trajet était très long on pouvait marcher pendant 1 heure avant d’y arriver et nous étions très souvent en retard. Au Congo le retard en classe était puni de coup de chicote.  J’avais 7 ans, j’étais la seule fille et la plus jeune, eux avaient l’air de supporter les coups. Mais moi j’en avais marre,  je me disais il doit bien y avoir un autre chemin pour arriver à l’heure car je me voyais difficilement continuer l’année tous les matins a prendre des coups. Alors un matin je décidais de suivre un groupe d’élève de mon école qui habitaient dans mon quartier qui n’avaient jamais un soucis de retard. Je décidais de marcher avec eux pour suivre un autre trajet qui était pour le coup beaucoup plus rapide.

Ce jour là j’étais fière de mon initiative, car mes cousins étaient tous plus âgés que moi et j’allais leur indiquer la bonne voie à suivre pour une fois. Au retour nous rentrions ensemble par ce nouveau trajet et nous étions tellement heureux que nous avions le temps de nous amuser sur la route, de découvrir un nouveau paysage et de nous faire des amis car presque tous les élèves empruntaient ce chemin. Alors mon conseil pour vous c’est prenez des initiatives et osez faire les choses autrement.

Mots-clés :, , ,