Comment avoir une bonne organisation personnelle ?


Comment avoir une bonne organisation personnelle

L’organisation est un sujet qui nous concerne tous, quelque soit notre origine, notre foi, le coin de la planète où l’on se trouve, que l’on soit pasteur, diacre ou simple fidèle.

Commençons ce sujet tout d’abord par une définition. Selon Wikipédia, l’organisation désigne l’action, mais aussi le résultat de l’action de celui qui délimite, structure, agence, répartit, articule. L’objectif de cet article n’est pas de vous donner les 10 règles à appliquer dans son organisation personnelle, parce qu’en réalité, chacun d’entre nous possède son type d’organisation. Cependant, l’intérêt est de montrer à la lumière de la Parole de Dieu, l’importance d’une organisation dans sa vie quotidienne, pour porter du fruit et surtout un fruit qui demeure. Et je crois qu’après cela, chacun se retrouvera et saura quoi faire de plus ou de mieux pour une efficacité organisationnelle.

En terme d’organisation, je pense qu’il faut s’orienter autour de différentes notions qui ne sont pas à négliger et qui sont pour le moins complémentaires sur le sujet:

la gestion du temps,

la gestion des priorités,

la hiérarchisation ou l’ordre,

la discipline, la rigueur.

Quand on parle d’organisation personnelle, la première chose qui nous vient à la pensée est la gestion du temps. On dit d’une personne organisée, qu’elle a la « maîtrise » de son temps pour accomplir toutes les tâches dont elle a la responsabilité. En tant que chrétien, nous savons très bien, que le seul Maître du temps et des saisons c’est Dieu. Heureusement, dans son infinie bonté, Dieu nous permet tous les jours de co-gérer le temps avec Lui. Mais, il ne faut pas oublier que le temps nous est limité, comme nous le rappelle Paul dans 1 Corinthiens 7 :29. Dans les premiers versets du livre de la Genèse, où il nous est décrit la Création, on voit bien que même Dieu, qui est Eternel, donc qui n’a aucun souci de timing, a su gérer son temps en se délimitant dans chacune de ses tâches, les unes après les autres, un jour après l’autre. L’Ecclésiaste ne nous dit-il pas au premier verset de son chapitre 3 qu’ « Il y a un temps pour tout et un moment pour toute chose » ?

Gérer son temps est d’autant plus important pour notre organisation personnelle que pour notre vie spirituelle, car il est question aussi de maitrise de soi, qui est un fruit de l’Esprit. En général, lorsqu’on rencontre une difficulté organisationnelle, elle est très souvent d’ordre temporel : ‘‘on n’a pas eu assez de temps’’, ‘‘ je suis en retard sur le planning’’. Et oui, parce que le temps est limité et surtout, il ne nous attend pas. Ce qui conduit au point suivant, qui est la gestion des priorités.

Dans notre société actuelle, on se voit faire beaucoup de choses : nos responsabilités dans notre assemblée, le Ministère à l’extérieur de notre église locale, notre vie professionnelle, notre famille, les enfants, le couple, les études, les loisirs… Autant de domaines qui retiennent toute notre attention, autant de tâches où l’on se doit d’être pleinement efficace, car au final, tout est important. Cela dit : qu’est-ce-qui passe en premier ? Que dois-je mettre en avant ?

‘‘Le dossier que mon patron m’a demandé de gérer et qui traine sur mon bureau depuis deux semaines ? Il y a le risque de se faire blâmer ou même virer.

La santé et l’éducation de mes enfants ?

Mon conjoint qui me veut plus présent(e) à la maison sinon ce sont les histoires tous les soirs?

Mes responsabilités dans mon département, dans mon assemblée ?

Autant de questionnements et d’obligations qui peuvent nous submerger et parfois nous amener vers des erreurs, des négligences par manque d’organisation et d’enseignement.

Ne nous laissons pas déborder par la société actuelle et ses exigences. Si Dieu nous a dotés d’une intelligence, qui est la sienne vu que nous sommes à son image, c’est que nous avons la capacité et le devoir de prioriser nos tâches. De manière pratique, rien n’empêche de lister ce que l’on doit faire, avec des dates butoires dans son agenda et ainsi, de se faire un planning, que ce soit sur une période journalière, hebdomadaire, mensuelle ou même annuelle. Dans les études managériales, il y a ce qu’on appelle la gestion de projet. Cet outil permet d’organiser l’élaboration d’un projet depuis l’idée de la conception, jusqu’à son accomplissement final. Et c’est là qu’intervient une « hiérarchisation ordonnée ».

1 Corinthiens 14 :33 dit dans la version du Semeur : « Dieu, en effet, n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. ». Dieu aime l’ordre, parce qu’Il est organisé. On l’a vu dès la création. Quand la Bible en Genèse nous parle « d’une terre informe et vide », où régnaient les ténèbres, il s’agit en réalité d’un véritable chaos, un « tohu-bohu ». Il n’y avait aucun ordre établi. Il a fallu que Dieu remette d’abord de l’ordre sur le plan physique, en instaurant toutes ces lois, avant de créer l’Humanité. Entre nous, je ne pense pas qu’Adam aurait pu nommer quoi que ce soit dans un tel désordre !

« Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est là le commandement le plus grand et le plus important. »Matthieu 22 :37-38. Ce rappel de Jésus dans le Nouveau Testament, donc sous la Nouvelle Alliance, nous concerne pleinement et devrait nous indiquer le début de l’ordre de nos priorités :

Dieu doit toujours être à la première place, de par notre relation, notre intimité avec Lui. C’est ce que Dieu attend de chacun de nous.

Ensuite vient la Famille. Cela englobe la vie de couple, le foyer, l’éducation des enfants, les relations avec les parents et autres membres de la famille (au sens plus large).

Le Travail et/ou les Études

La vie d’église, c’est-à-dire notre service au sein de notre église locale (responsabilités ecclésiastiques, Ministère…) parce qu’il est important pour chaque enfant de Dieu d’être nourri spirituellement pour porter du fruit, comme le dit si bien le Psaume 1 : 3« Il [l’homme] prospère comme un arbre planté près d’un courant d’eau ; il donne toujours son fruit lorsque vient la saison. Son feuillage est toujours vert ; tout ce qu’il fait réussit. ».  Avoir ses racines plantées dans une assemblée nous rend solide, car c’est par les racines que l’arbre assimile l’ensemble des minéraux qui lui sont nécessaires pour grandir et rester debout.

Enfin, pour finir : les relations amicales, les loisirs…

Ce schéma des priorités reste général, à titre indicatif afin que chacun s’y retrouve en fonction de la vie que l’on mène. Le point du travail et des études reste délicat. Nous devons garder un excellent témoignage non seulement dans nos études, notre lieu de travail, tout en sachant donner le temps qui revient à Dieu.

Apprenons à ne pas nous éparpiller et ne pas prendre plusieurs engagements à la fois au risque de ne pas pouvoir les honorer ou de perdre en efficacité. Dès le départ, Dieu nous a montré l’exemple sur ce qu’est l’organisation. Il avait son planning pour chaque jour, et Il l’a fait dans l’ordre. Même en délimitant le temps, Il l’a fait de manière ordonnée. Et plus encore, Il a agit dans la discipline.

Cela peut vous choquer de le lire, mais Dieu est un Dieu discipliné et rigoureux, en plus d’être fidèle à Lui-même. Vous me direz que Dieu est souverain, Il peut faire ce qui Lui plait, mais Il est le premier à respecter les lois qu’Il a Lui-même établies. Combien de fois décidons-nous de nous appliquer à une certaine règle de vie, et dès que cela ne nous convient plus, on change de cap ou décidons autre chose ? Et pourtant, nous étions convaincus du bien fondé de la chose. « Dites simplement ‘‘oui’’ si c’est oui, ‘‘non’’ si c’est non. Tous les serments qu’on y ajoute viennent du diable ». La version Martin de ce verset 37 de Matthieu 5 dit que « ce qui est de plus est mauvais », dans le sens que, ne pas se tenir à ce qui est dit, prévu ou même acté, est mauvais.

On ne va pas rentrer dans les débats sur les effets extérieurs et indépendants de notre volonté qui peuvent entraver nos plans. Par contre, en ce qui concerne notre organisation personnelle, nous sommes très souvent nos propres obstacles à l’accomplissement de nos projets. La désorganisation intervient lorsqu’un des ces points a été mal maitrisé, déjà à l’interne.

Je vais conclure avec cette définition du verbe organiser qui est de disposer à rendre apte à la vie. Dieu dans son œuvre créative s’est organisé en donnant vie aux choses. Il en est de même pour nous, dans tout ce que nous faisons au quotidien.

Je prie que Dieu, au travers de Son Saint-Esprit et de sa Parole, vous éclaire et ouvre votre intelligence sur la manière la plus efficace pour vous, d’organiser votre temps, afin que vous soyez productifs.

Dans le nom de Jésus. Amen !

 Victoire FANTODJI

Mots-clés :, ,