De la stérilité inconnue, à la fertilité de toute beauté


En Décembre 2017, à mon retour de New-York j’ai appris que j’attendais un enfant. Une nouvelle qui fut une surprise dans ma vie au regard de mes projets et objectifs : Très carriériste, exigeante avec moi-même et organisée dans ma tête j’avais planifié ma vie…Et puis, compte tenu de mon enfance est-ce que j’allais pouvoir assurer, donner l’amour suffisant à cet enfant !

De nombreuses interrogations qui affluaient dans mon esprit. Un jour Le Saint-Esprit me montra en rêve, un rêve (une promesse) qu’il m’avait déjà faite. Du coup cela m’a fortement apaisée et je suis passée de la surprise à la joie. Un soir, le St-Esprit m’a réveillé au cours de mon sommeil, et à moitié endormie, je vis Satan dans le couloir de mon appartement. Je ressentis une atmosphère oppressante, et tendue.. Il essayait d’accéder aux autres pièces et ne pouvait pas, mais réellement il me cherchait. Puis il se tourna vers moi, et je ressentis une méchanceté pulluler. Mais dans ma chambre s’est formé une muraille, une sorte de bulle remplie d’onction ; les anges étaient en action !

Le Saint-Esprit se mit à mon niveau et me dit : Satan n’est pas content que tu sois enceinte. Quelques mois après, je me fis hospitalisée pour une hémorragie interne située derrière le fœtus, mais non explicable par le médecin de garde qui a fait appel à 5 gynéco-obstétriciens pour l’aider à trouver, comprendre et expliquer l’inexplicable : car l’hémorragie bien visible était maintenue et ne se déployait pas. Dès l’annonce de mon hospitalisation, je me mise à prier mais une paix m’envahit. J’ai eu une vision courant cette nuit où je me vis fatiguée, exténuée et fébrile, mais agenouillé devant moi se tenait un ange guerrier qui maintenait mon ventre et de ce fait m’empêchait de tomber. J’ai tout de même contacté l’Apôtre le lendemain, qui me dit qu’il comprenait mieux un rêve qu’il fit la veille où Dieu lui montrait que j’étais fatiguée mais que le bébé se portait bien. Me rassura sur le fait que je suis alerte et que c’était vraiment bien.

Durant 1 semaine les médecins étaient choqués car cette hémorragie existante se résorbait étonnamment : Et oui Dieu était au contrôle. Nananinananère 😊 L’ennemi s’acharnait mais Dieu était au contrôle ! alleluiiia.

Mais par-dessus tout, je compris lors de la prophétie de l’Apôtre quand il pria pour la petite et moi : Elle a une grande destinée, un grand appel prophétique dans sa génération, et l’ennemi n’est pas content ! A la fin de ma grossesse, un diabète gestationnel était diagnostiqué accompagné d’un hydramnios ! Du coup les médecins ont souhaité programmer un déclenchement pour le samedi 5 Août, car un diabète gestationnel détecté en fin de grossesse est à risque pour un bébé. Mais arrivée à la maternité il y avait trop d’urgences avec des complications pour de nombreuses femmes, alors ils décidèrent de programmer l’accouchement pour le lundi 7 août. Le jour de mon accouchement, il était prévu que le bébé vienne par voix basse mais au bout de 12h de travail, le bébé a montré des signes de faiblesse et de fatigue. Son cœur s’emballait, par conséquent ils prirent la décision de faire une césarienne en urgence.

Pour celles qui ne savent pas, quand on vous prépare (au cours des cours de préparation avec la sage-femme) à un accouchement par voix basse et que finalement vous avez une césarienne, un sentiment de tristesse et de déception vous envahit : c’est le sentiment d’échec car vous vous en-voulez de ne pas avoir tout fait correctement, et vous demandez où vous avez failli ! Mais aussitôt Le Saint-Esprit me rassura, et me dit : Tu n’es pas seule, ne t’inquiète pas laisse-moi faire maintenant je suis au contrôle et je prends le contrôle. Lâche prise ! Et en deux temps trois mouvements toute une équipe est arrivée, et j’ai eu droit à un Professeur pour la césarienne (car un professeur est un chercheur et non un médecin landa), le meilleur de l’hôpital.

Arrivée en salle d’Op, je ne voyais plus l’équipe, mais uniquement des lumières > En gros au lieu de voir des personnes, chaque tête était une lumière. Je ne sentais plus l’odeur de l’hôpital, mais l’odeur d’une atmosphère imbibée de sécurité. Mon mari eut le privilège de pouvoir assisté à l’accouchement, ce qui n’est pas habituel pour une césarienne. Et vous savez quoi ? A 21h45 naquit Natalya 😊 En la sortant le médecin nous dit que le cordon ombilical l’entourait : l’une des raisons pour laquelle son cœur s’emballait !

Par la suite ça été très vite ! pour la prise en charge ! Mais le professeur était très choqué par ce qu’elle voyait !

C’est au cours de ma visite post-partum qu’elle me fit part de son étonnement : « Mes ovaires étaient atrophiés > En fait quand vous avez des ovaires atrophiés vous ne pouvez pas avoir d’enfants ! »

THE CHOC FOR ME : Et ba Dieu avait déjà décidé autrement !!! Je bénis Dieu et Le rend toute la Gloire pour ma fille. Et pour finir ce partage, voici mes recommandations car cette année d’épreuves (sans parler des gros pieds, retention d’eau etc… lol).

En tant qu’enfant de Dieu :

1-Soyons en alerte

Quand on prie pour des personnes malades, ou ayant des besoins à l’église : Ne restez pas sur vos chaises en disant : Oh cela ne me concerne pas ! Soyez actifs et nos passifs !

. Élevez la voix pour soutenir ces personnes dans la prière : Car vous déclencherez la bénédiction pour votre propre vie

.Mettez-vous debout et saisissez les proclamations sur votre propre vie et votre descendance. Parlez à votre corps et vos entrailles !

a) « Veillez et priez » (Matt. 26 : 41 ; Marc 13 : 33 ; 14 : 38 ; Luc 21 : 36)

b) Et oui, lorsque nous sommes enceintes nous sommes vulnérables, fatiguées, très fatiguées, down, nos hormones nous jouent des tours, et par moments baissons la garde, et même faibles spirituellement, n’arrivons plus à prier car tout est un chamboulement.

Ø Si vous n’arrivez pas à prier, demandez à votre entourage de vous soutenir

Ø Ecoutez beaucoup de louanges

Ø Ecoutez beaucoup d’enseignements

Ø Trouvez votre filon d’onction

Car cela vous permettra de maintenir éveillées et vous stimulera

2-Lâchons prise

Apprenons à faire confiance à Dieu. À Lui faire confiance !

Souvenez-vous de Ses promesses.

La foi est un muscle et à besoin d’être stimulé et musclé certes, mais entretenue (voir ci-joint)

3-Quand vous avez des doutes

Souvenez-vous de Ses promesses, des visions, des songes, des extases qu’Il vous a montrés.

Si vous n’avez jamais expérimenté cela :

a) Demandez-lui de vous montrer Ses promesses pour votre vie, votre destinée, votre appel (Il est si bon quand Dieu nous parle personnellement, c’est si intimement profond et un trésor dans notre cœur)

b) En attendant incubez les promesses de Sa Parole

4-En tant que Team Femme (Groupe des Femmes) :

Il est important de soutenir dans la prière les femmes enceintes : Elles ont besoin d’être rassurée, accompagnées, soutenues dans la prière. Dans notre enfance certaines ont été maltraitées, abusées, violées, sous-estimées par leurs parents et famille. Certaines blessures sont encore ouvertes et existantes, et c’est à ce moment de vulnérabilité (personne n’y échappe je vous le rassure) que l’ennemi attaque.

Des liens de famille sont encore là !

Alors c’est le moment de se positionner dans la prière, renoncer à ces liens, d’arracher ces ronces et écorces dans notre passé.

Mais pour ce faire, nous avons besoin de soutien.

Il est important de les accompagner toutes (sans exception) :

De soutiens des mamans existant dans le groupe, des mamans expérimentées et matures.

Ne les sous-estimez pas : Peu importe leur situation, leur position…

Il n’y a pas de position dans le cœur de Dieu, Il est un PERE et vous aime d’un amour inégalé

Par conséquent elles ont de la valeur à Ses yeux.

Cet enfant peut être une bénédiction dans votre vie, celle de votre famille et de votre dépendance….

Ne soyons pas élitistes dans notre mobilisation 😊

Il est important de leur rendre visite :

– A la maison : parler, aider, consoler, prier….

– A la maternité : parler, aider, consoler, prier ….

– De retour à la maison : Wooooow on a vraiment besoin d’aide :

Ø Apprendre à devenir mère

Ø Le ménage

Ø La cuisine

Woooooooooowwww Dieu seul sait !

Vous avez, il y a des membres qui n’ont plus leurs parents, qui n’ont pas leurs familles en France, qui financièrement ne savent pas ce qu’ils mangeront demain….alors enceinte nous ne pouvons pas les laisser dans cette situation !!!! J’émets un gros WARNING là-dessus !

Il est très appréciable de recevoir une douce attention de notre team :

Et si nous offrions à chaque maman un bouquet de fleurs à la maternité ? 😊

Et oui une attention fleurie peut ensoleiller notre réveil. Je l’ai attendu celui-ci ☹Mais j’ai eu autre chose de la part de ceux qui sont venu me voir. Nous sommes une famille, et une douce attention réchauffe le cœur, et surtout quand notre famille de chair n’est pas sur place. Et là, cela laisse un beau témoignage sans limite ! Vous me demanderez peut être : Mais qu’est-ce qui a déclenché la fertilité dans ta vie (rapprochez-vous de moi je reste disponible)

Mais voici ma réponse en résumé de 6 points :

– Soyez en alerte (Point essentiel)

– Accrochez-vous aux promesses de Dieu pour votre vie :

– Accrochez-vous à ce que Dieu dit de vous et pas le regard des autres sur votre vie ou situation !

– Pardonnez sans condition : Faites un bilan sur votre vie et réglez ce qu’il y a à régler POINT

– Aimez les gens vraiment sans distinction de foi ou pas foi : Jésus à payé le prix à la croix pour TOUS sans distinction : Votre amour et humilité sont un puissant témoignage dans votre travail, famille, entourage !!!!

– Soyez de véritables adorateurs : L’adoration est un mode de vie ! Un état de cœur.

– Chanter et adorer sont le parfum qui émane de ce mode de vie

– Soyez fidèles

Je déclare sur votre vie que la stérilité dans votre vie est renversée au Nom de JESUS.

Powefull : Je vois en ce moment où j’écris ce témoignage couler une avalanche d’eau vive remplie de pierres précieuses couler sur une vallée et des fleurs qui se mettent à pousser. Cette vallée représente vos trompes. Et ces fleurs représentent la fertilité.

Il est temps de danser, de chanter et de dresser vos bannières : La danse amène la pluie dans l’histoire des premiers peuples !

Que votre demeure soit un temple de louange au Nom de Jésus !

Samyra D.