Nelson Mandela, un exemple de persévérance


Nelson Mandela est né le 18 Juillet 1918 en Afrique du Sud à Mvezo.

Jeune avocat, il s’intéresse très tôt à la politique et décide d’intégrer le mouvement nationaliste ANC fondé en 1912 par des pasteurs noirs. Leur but: contester contre le pouvoir du Parti National blanc ayant mis en place la politique ségrégationniste de l’apartheid en 1948.

Bien sûr le combat ne se fera pas sans difficulté puisque la répression poussera l’ANC a devenir un parti clandestin. Nelson Mandela est alors perçu comme un rebelle clandestin défiant le pouvoir blanc de l’époque. En 1963 lui et ses camarades de lutte sont arrêtés et condamnés à la prison à perpétuité.  Il est alors envoyé au Cap-Oriental à Robben Island, l’île dont on ne sort jamais.

Il restera 27 ans en prison. 27 années durant lesquelles il tombera malade et effectuera des travaux forcés. Il passera le plus clair de son temps à casser des cailloux sous une chaleur éprouvante. Les conditions sont rudes : douche avec de l’eau de mer froide, cellule minuscule… Néanmoins sa générosité lui attirera la compassion des autres prisonniers le décrivant comme un réel enseignant : en effet celui-ci n’hésitait pas à donner volontier des cours aux détenus n’ayant pas eu la chance d’avoir une éducation. Pendant ce temps, sa notoriété hors des murs de la prison grandissait.

On lui proposa à plusieurs reprises la liberté en échange de son renoncement publique à la lutte anti-apartheid. Offre qu’il refusera catégoriquement chaque fois qu’elle se présenta.

Surprise, le 6 décembre 1971 l’Assemblée Nationale des Nations Unies déclare l’apartheid crime contre l’humanité, mais Nelson ne sera libéré qu’en 1990 sous l’impulsion du Président Sud-Africains  Frederik De Klerk. Il recevra le Prix Nobel de la Paix en 1993.

Finalement le 10 mai 1994, l’homme qui à une époque avait été bannis des journaux et dont on ne devait surtout pas prononcer le nom, devint le premier président noir Sud-Africain et joua par la suite un rôle de réconciliateur entre Noirs et Blancs.

Il deviendra par la suite une véritable icône internationale et mourra le 5 décembre 2013 chez lui à Johannesburg à l’âge de 95 ans.

Voici un exemple comtemporain  d’un homme qui malgré les persécutions et les combats fut patient dans l’affliction et persévéra jusqu’à obtenir la victoire !!  

Nelson Mandela, un exemple de persévérance : Seras-tu le suivant ? 

Nguma Mylène

Mots-clés :, , , , ,