Les conséquences des offenses sur notre vie (partie 1)


1er Culte du Dimanche 03 Juillet 2016

Acer Paris – Apôtre Alain Patrick Tsengue

L’offense chaudement garder dans le cœur, finit par devenir une arme d’auto-destruction massive, qui va d’abord nous détruire nous-mêmes avant de s’attaquer aux autres. Nous devons donc travailler notre comportement, pour ne pas blesser les autres à chaque fois que nous ouvrons la bouche ou que nous posons une action. Nous avons la responsabilité de veiller à ne pas nous convertir en pierre d’achoppement au lieu d’être une source de bénédiction les uns pour les autres. Dans le sens inverse, gardons nous cœurs de l’hypersensibilité qui fera de nous des victimes certaines de l’offense. Certains sentiments et émotions non maîtrisés exposent notre âme aux blessures.

Enfin, nous devons veiller en outre, à toujours pardonner, car si notre cœur est assiégé par la douleur et la rancune, il en jaillira la mort et non la vie. Le non pardon est l’ennemi de la foi, dès qu’il est installé, il est capable de détruire tout ce que nous avons construit en notre cœur. Or la foi naît dans le cœur, et le manque de pardon, les rancœurs, les offenses ne peuvent coexister avec elle. Les conséquences de l’offense sur notre vie sont alors inévitables, à moins d’appliquer ce conseil donné dans Proverbes 4:23 « Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. »

Mots-clés : ,