L’ingerence familiale et la maladie d’un enfant


2ème Culte du dimanche 1 juillet 2018

Acer Brest – Pasteur Gildas Dzinga

Les parents et les beaux-parents sont des bénédictions. Cependant il est nécessaire d’entretenir une relation équilibrée avec eux afin de ne pas ouvrir de portes à des abus. Il est donc d’une extrême importance d’analyser sa relation propre avec les parents/beaux-parents dès le début de la relation avec le futur conjoint et de pouvoir fixer des limites. Les conseils sont à suivre uniquement si ils sont en accord avec la volonté de Dieu. Le couple est à préserver. Même face à la maladie d’un enfant il doit être uni dans la foi et solide.

Mots-clés : , ,