Attends ton élévation !


Attends ton élévation !

1 Samuel 17 : 40-53 « 40 Il prit en main son bâton, choisit dans le torrent cinq pierres polies, et les mit dans sa gibecière de berger et dans sa poche. Puis, sa fronde à la main, il s’avança contre le Philistin [… ]48 Aussitôt que le Philistin se mit en mouvement pour marcher au-devant de David, David courut sur le champ de bataille à la rencontre du Philistin. 49 Il mit la main dans sa gibecière, y prit une pierre, et la lança avec sa fronde; il frappa le Philistin au front, et la pierre s’enfonça dans le front du Philistin, qui tomba le visage contre terre. 50 Ainsi, avec une fronde et une pierre, David fut plus fort que le Philistin; il le terrassa et lui ôta la vie, sans avoir d’épée à la main »

Dieu m’appelle à chanter… Dieu m’appelle à prêcher… Dieu m’appelle à danser… Dieu m’appelle à….

Oui Dieu nous appelle tous à faire quelque chose pour contribuer à l’avancement du Royaume. Nous sommes tous uniques dans le domaine auquel Dieu nous appelle. Seulement, comme il y a un temps pour briller, pour que nous soyons sous les projecteurs, il y a aussi un temps pour rester cacher, dans l’ombre.

Le texte de 1 Samuel 17 raconte l’histoire de David et Goliath. David affronte Goliath avec une Pierre qu’il a choisi dans le torrent, au milieu de la multitude. Cette Pierre, après l’avoir sortie de l’eau, a été mise par David dans sa Gibecière avec d’autres pierre avant d’être lancé sur le front de Goliath.

Bien-aimés j’aimerais que vous compreniez ceci : David représente Dieu, le torrent et la multitudes représentent le monde et toutes les âmes perdues, la Pierre lancée représente l’appelé de Dieu, la Gibecière ton appel et les autres pierres représentent les différentes personnes appelées au même ministère que toi.

Dieu est un Dieu d’ordre. Tout ce qu’il fait , il le fait dans un ordre bien précis. Si tu reçois une vision sur ta destinée, sache que Dieu va te ramener à la case départ pour atteindre ce but pour quoi il t’a suscité et cela passe, bien entendu, par différentes étapes.

Etape1: Du torrent à la gibecière

Je suis sauvé, gloire à Dieu. J’étais dans la multitude, au milieu des pierres égarées, j’étais assujetti au prince de ce monde mais Dieu m’a sorti de ce torrents et m’a sorti des courants que je subissais. Il s’est révélé à moi pour m’amener à sa belle et grande famille. Et dans sa famille il m’appelle à faire de grandes choses en son nom. J’entre dans mon ministère et je marche vers l’accomplissement de ma destinée en Christ.

Je suis dans la gibecière.

Etape2 : La gibecière

Ce lieu où l’on ne me voit pas encore tel que Dieu me voit déjà. La gibecière est l’endroit où Dieu m’a placé pour que je brille, que je fasse ce que je sais faire de mieux, que je fasse ce que Dieu veux que je fasse afin d’amener les hommes à lui ; ce qui le véritable appel du chrétien.

Mais dans cette gibecière, il se passe tellement de chose. Personne ne semble voir les progrès que je fais, personne ne semble m’encourager. Je suis invisible, inconnu, presque effacé. En plus de ça je dois supporter par amour le caractère de mes frères et sœurs qui eux aussi ont le même appel que moi. Je suis découragé, je veux tout abandonner parce que j’ai l’impression de ne pas être utile, parce que j’ai l’impression que mes responsables et mes frères ne m’aiment pas ou bien qu’ils me méprisent.

Mais je sais que j’ai ma forteresse, mon lieu caché en Jésus et le Saint-Esprit me fortifie, m’encourage. Il me dit ces belles paroles dont j’ai besoin pour marcher dans ma destinée. Dans la gibecière mon caractère devient celui de Christ : patience, amour, joie, douceur, humilité, paix, fidélité sont des substantifs qui définissent ma personne. Je mûris. Dans la gibecière plusieurs pierres se frottent entre elles et se frottent à moi, mais je sors de là CHRIST.

Etape3 : Ma destinée

Ça y est ! Je suis une pierre mature, polie, qui a passé les épreuves mises par le Seigneur au devant de moi. Je marche dans ma destinée, je suis le meilleur dans la louange, le meilleur dans la danse, j’ai le plus beau sourire qui fait que lorsque j’accueille une nouvelle personne dans mon Église elle y reste.

Ma vie et mon ministère glorifient le nom du Seigneur. Il touche des vies au travers de la mienne. Je suis un instrument utile à l’avancement du Royaume de Dieu. J’ai su attendre, j’ai su rester dans l’ombre, j’ai su me confier en l’Éternel et maintenant je brille et éclaire le monde. Je suis une source d’inspiration pour certains et une source de bénédiction pour d’autres.

Je regarde en arrière et je dis « merci Seigneur d’avoir été toujours là pour moi, même quand j’étais prête à abandonner».

L’école de Dieu est difficile, mais elle reste la meilleure. Certains veulent prendre des raccourcis en paraissant être ce qu’ils ne sont pas ou en s’orientant vers autre chose. Un domaine où Dieu ne nous appelle pas. Mais lorsqu’on s’accroche à ses promesses la récompense ne nous déçoit jamais. Même si on traverse des tempêtes, l’important est d’avoir conscience qu’on les traverse avec Jésus, et tout à coup tout devient plus facile à vivre.

Mots-clés :,