Comment garder sa délivrance


Comment garder sa délivrance

La délivrance de façon générale est le fait de rendre la liberté à quelqu’un.
Dans le contexte qui est le nôtre, elle renvoie  à  l’état dont jouit une personne qui a été libérée d’une maladie, d’un mal, d’une douleur, d’une oppression, d’une influence, d’une possession démoniaque ou d’une quelconque servitude, par la puissance du nom de Jésus.
En effet, Jésus est venu parmi les hommes pour les libérer de toutes formes d’esclavage, de domination, de contrainte, de liens nocifs, de  joug, de pesanteur qui les empêchaient de vivre libres et heureux. Esaïe 61:1 dit : L’esprit du Seigneur, l’Éternel est sur moi, car l’Éternel m’a oint, pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté et aux prisonniers la délivrance
Recevoir la délivrance est une très bonne chose, mais pouvoir la conserver après l’avoir reçue, voici ce qui peut s’avérer un vrai défi. Et plus qu’un défi, « une question de vie ou de mort »
 
Pourquoi garder sa délivrance?
-Parce que la volonté de Dieu est que nous soyons libres, heureux et en bonne santé et pas assujettis à la tyrannie de satan, et au destin tragique qu’il veut pour nous. Le diable nous hait et son but c’est notre destruction. Le tenir hors et loin de nous est une question de vie ou de mort:  Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; Moi je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance Jean 10:10.
-Parce que notre corps est le temple du saint-Esprit et à lui seul nous appartenons: Ne savez-vous pas que votre corps est  le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu et que vous ne nous appartenez point à vous-mêmes? 1 Corinthiens 6:19.
Si notre corps ne nous appartient plus et qu’il est la propriété de Dieu, pensez-vous que la maladie, la douleur ou un esprit impur doit y être? A ce sujet Jésus a  répondu à renversant toutes les tables des vendeurs et chassant les vendeurs du temple, disant: Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations. Mais vous en avez fait une caverne de voleurs. Marc 11:17; Donc pas de cohabitation en nous, entre Dieu et satan; Pas de lien entre le temple de Dieu et les idoles (2 Corinthiens 6: 16)
Parce que Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; Et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. Il s’en va , et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; Ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première.  Matthieu 12: 43-45.
Comment garder sa délivrance?
Par une vie de prière.
 Il nous faut en permanence veiller et prier car le diable ne renonce jamais à nous faire mal; Nous avons vu plus haut qu’après avoir été chassé, le démon cherche toujours le moyen de posséder ou d’oppresser. Et s’il ne se sent pas assez fort pour y arriver il va chercher sept de ces compagnons plus forts. C’est pour cela qu’il nous faut prier sans cesse, car le diable rôde et rôdera sans cesse, sans relâche, cherchant la moindre faille, la moindre porte pour nous atteindre : votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant cherchant qui il dévorera 1 Pierre 5:8. Celui qui prie, maintient le diable éloigné et en domination, tandis que celui qui ne prie pas ou qui se relâche dans la prière, devient une cible facile pour le diable et ses suppôts.
Par le lecture et la méditation quotidienne de la parole de Dieu.
 Éphésiens 6:17 nous dit que la parole de Dieu est l’épée de l’Esprit. Et c’est cette épée dont s’est servi Jésus dans le désert pour vaincre satan ( Matthieu 4:1-11). Un chrétien qui ne connait pas la parole de Dieu, qui n’en a pas la révélation, est comme un soldat qui va en guerre sans arme; Ou qui a une arme mais qui ne sait pas s’en servir ou qui n’en comprend pas l’utilité. Une situation évidemment dramatique car il va de soi que ce soldat est d’emblée vaincu, n’ayant pas le moyen de se défendre (ou ne sachant pas se servir de celui qu’il a) face à son ennemi, qui lui, oui! est  « armé jusqu’aux dents et qui a comme unique objectif, la destruction sans appel de son ennemi.
La parole de Dieu c’est également la lumière, la connaissance qui nous délivre des ténèbres, c’est-à-dire de l’ignorance. Or nous savons que la force du diable réside dans notre ignorance: Mon peuple périt faute de connaissanceOsée 4: 6
Par la foi.
Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin. Éphésiens 6:16.  Résistez-lui (au diable) avec une foi ferme. 1 Pierre 5:8. Il faut donc croire que votre délivrance est un acquis, avoir foi en la parole et aux promesses de Dieu, et opposer à satan et aux circonstances cette foi enracinée en Dieu qui ne vacille pas en face de la tempête.
-Par une vie de louange et d’adoration.
 Dieu siège au milieu de la louange de son peuple. Et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. 2 Corinthiens 3 :17. En Sa présence, dans la plénitude de son Esprit, aucune chaîne ne peut tenir, aucune oppression ne peut perdurer.
Par une vie d’église.
Notre église locale est notre famille, notre soutien, notre rempart, le lieu où nous pouvons trouver de l’aide dans des moments difficiles. Elle nous sert de bouclier et de protection quand l’ennemi nous attaque. Ecclésiaste 4:9-10 dit que Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils ils retirent un meilleur salaire de leur travail. Car s’ils tombent, l’un relève son compagnon; Mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever! 
 
Par une vie saine.
Meubler sa pensée par tout ce qui est sain. Des lectures saines, des films qui fortifient la foi et donnent des leçons de vie, de bonnes compagnies, des loisirs appropriés….En réalité tout ce qui nous instruit, nous construit, nous égaye, nous divertit, sans aller contre la volonté de Dieu: Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile, tout m’est permis mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. 1 corinthiens 6: 12
Enfin, si on fait de Christ notre priorité; Si on recherche sa face continuellement; Si on cherche premièrement son royaume et sa justice; Si on recherche chaque jour la plénitude de l’Esprit; Si on se soumet à sa volonté parfaite; Si nous renonçons aux péchés et  résistons au diable…Conserver sa délivrance est dores et déjà  autant un acquis q’un avoir.
Mm

Mots-clés :