La gloire à Dieu


La gloire ! Toute personne a désiré au moins une fois dans sa vie avoir la gloire et tous les honneurs et la distinction qui vont avec. Sous le soleil il y a une gloire que convoitent les Hommes. Celle de la renommée éclatante, de la célébrité, du grand prestige dont jouit quelqu’un dans le coeur d’un grand nombre de personnes.

Dans ma vie chrétienne, j’ai réalisé qu’il n’y a pas plus grand que la gloire de Dieu, bien souvent on en parle sans le réalisé. Jean 1 :14 « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » Jésus-Christ incarne la gloire de Dieu ! Ses disciples ont contempler sa gloire! Vous pensez surement «quel privilège» ! Aujourd’hui, Dieu a bien une adresse sur terre, le Corps de Christ, ses enfants, son peuple. Nous avons là, le canal de sa gloire. Pourtant, certains expérimentent très rarement la gloire de Dieu, voire pas du tout. Cependant, le désir du Saint-Esprit est que non seulement nous contemplons sa gloire mais, plus encore que nous la vivions.

C’est primordial, car nous sommes les « véhicules de la gloire de Dieu » dans le monde. Dans le passage biblique ci-dessus, on relève deux conditions pour voir la gloire de Dieu. Premièrement, la Parole doit être faite chair. Ce terme en grec est traduit par «Ginomai» qui signifie «devenir, venir dans l’existence, commencer à être. Sur la terre toute chose doit avoir « un corps » pour avoir un impact physique. Si vous concevez le plan d’une maison et que vous n’avez encore rien construit, il n’y a donc aucune existence physique. Je dis bien physique, matériel, on ne peut pas la toucher. Aussi belle soit-elle sur votre plan, on ne peut pourtant pas la contempler physiquement. Jesus-Christ a été matérialisé dans un corps. Aujourd’hui en quelque sorte nous représentons sur la terre la matérialisation de la gloire de Dieu, nous sommes son temple. Ce n’est pas de l’orgueil de croire cela, la Parole elle-même nous l’enseigne. C’est pourquoi nous devons nous détourner de ce qui est vil et, être consacré. 1 Corinthiens 6 : 19-20 «Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. »

Deuxièmement, la Parole doit habiter parmi nous. Il est important que notre bouche confesse ce que croit notre coeur. Nous devons confesser la Parole, en agissant ainsi nous donnons l’information à notre intelligence de se conformer à la Parole de Dieu. Confesser, c’est parler et déclarer. Plus de 50% du ministère de Jésus était l’enseignement et la prédication, c’est-à-dire l’exercice de la Parole. Lorsqu’il ouvrait sa bouche la puissance du Saint-Esprit opérait. Aujourd’hui c’est le cas avec nous ! C’est pour cela que dans notre bouche ne doivent pas être trouvé de paroles mauvaises, calomnieuses, méchantes, outrageantes … Parce que ces choses mettent un voile devant la gloire de Dieu. Imaginez, la Parole de Dieu, être le premier sujet des conversations chez les chrétiens dans le monde. Quel impact cela serait en terme d’édification ! Colossiens 3 : 16 « Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l’inspiration de la grâce « Alléluia, mon frère ma soeur, arrête-toi un instant réalise et confesse que tu es la gloire de Dieu ! Non pas à cause de tes oeuvres mais, parce que tu as été racheté à un grand prix. Mon ami, le sang de Jésus à une valeur inestimable! Le diable le sait et, il tremble à l’idée de voir le Saint-Esprit au volant de son véhicule sur terre. Oh, nous sommes le véhicule du Saint-Esprit ! Notre Dieu est digne de recevoir nos louanges, lui qui nous a couronné du Salut ! Psaume 66 : 2 « Chantez la gloire de son nom, Célébrez sa gloire par vos louanges ! » .

Elodie Tastet