La chair ou le diable


La chair ou le diable

Nous donnons beaucoup d’importance au diable lorsque nous l’accusons sans cesse et nous nous déresponsabilisons alors que ce n’est pas toujours de sa faute.

La bible nous exhorte beaucoup à assujettir notre chair à notre esprit. En Galates 5, elle nous présente clairement l’opposition entre la chair et l’esprit. Elle nous montre aussi tous les péchés auxquels la chair peut être attachée pour autant lorsque l’on parle de maintenir la chair beaucoup ne pensent qu’au péché sexuel et tout le reste on préfère l’attribuer au diable. Or voici ce que dit la bible : Galates 5:19-21  « Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. »

Lorsque le chrétien naît de nouveau, il reçoit un nouvel esprit. Son passé effacé, il est une nouvelle créature. Mais son âme et son corps doivent être rééduqués en fonction de la parole de Dieu. La bible nous apprend à dompter l’âme et le corps,  ce qui fait partie de notre nature charnelle ou du « vieil homme ». Éphésiens 4:21-24 « Si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence,  » C’est bien au chrétien que ce texte s’adresse et non au diable!

Et ce passage donne également le moyen par lequel nous pouvons nous dépouiller du vieil homme, c’est par le renouvellement de l’intelligence au travers de la parole de Dieu. Si notre esprit est saturé de Christ et en constant renouvellement de ce dernier, le changement de nos habitudes sera évident. Alors que si nous agissons constamment dans la chair, nous nourrissons la chair nous agirons dans la chair. C’est inévitable, c’est une loi, celle de la semence et de la moisson. En semant dans la chair nous récoltons les fruits charnels et en semant dans l’esprit nous récoltons des fruits spirituels. Galates 6:7 « Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. » OU Éphésiens 4:24 « et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. » Il y a dans ces passages une réaction logique de cause à effet. Si chaque chrétien en prend conscience les délivrances dans les églises seraient réduites de 50%.

Le dire est aisé,  mais l’accepter est beaucoup plus difficile car il s’agit de remettre en question tout un système de pensées et surtout de risquer de regarder sa propre réalité, ses propres luttes, de ne pas en avoir peur mais de chercher une solution durable c’est à dire le changement. Car la bible nous enseigne également ce que sont les désirs de l’Esprit, ces désirs auxquels nous devons nous attacher, des valeurs qui font partie de l’éducation chrétienne. Galates 5:16-17 « Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair, » et Galates 5:22 « Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses.

Marchez selon l’Esprit: c’est à l’impératif, c’est donc un ordre en d’autres termes ce n’est pas la peine de demander à Dieu d’enlever des choses sur lesquelles vous devez triompher par votre soumission au Seigneur. En effet c’est votre amour pour Dieu et votre soumission qui vous aidera chaque jour à crucifier la chair. Voyez vous, Jésus Christ a pu supporter les clous, les fouets, les insultes, la couronne d’épines par amour. C’est de cela dont il s’agit!

La souffrance de la chair n’est pas censée être agréable. Ça fait mal, ça demande beaucoup d’efforts…  Mais ayez votre regard sur la fin de l’histoire vous serez encouragé. 2 Corinthiens 4:17 « Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, » .

 

Mots-clés :,