Observe la fourmi


Au travers de la vie d’un animal, nous pouvons tirer un enseignement et voyager dans la parole de Dieu pour notre productivité. Proverbes 6:6 « Va vers la fourmi, paresseux; Considère ses voies, et deviens sage. »  Dieu invite le paresseux à observer la fourmi. Le paresseux étant une personne qui démontre de la paresse dans ses habitudes ; qui évite et refuse l’effort. C’est une personne qui agit avec une lenteur anormalement inhabituelle. C’est une personne qui a le goût de ne rien faire, un oisif, un partisan du moindre effort. On les appelle aussi fainéant ou dans un langage plus familier flemmard…

Quels sont les caractéristiques d’un paresseux?

Le paresseux reste longtemps couché (endormi); sommeil naturel comme spirituel, garde les bras croisés, il est inactif, vit au jour le jour bien qu’il éprouve des désirs et a des rêves mais ne se donne pas les moyens de les atteindre. Proverbes 13:4 « L’âme du paresseux a des désirs qu’il ne peut satisfaire; Mais l’âme des hommes diligents sera rassasiée. » Son parcours est parsemé d’excuses (pro.15.19; 22.13 ) . Le paresseux n’est pas courageux, hardis (pro.24.30,34) et il se croit plus intelligent (pro.26.13,16).

Quelle sagesse tirer en observant les réalités de  la fourmi?

La première réalité que nous avons de la fourmi c’est sa minuscule taille et sa force si faible. Et c’est bien à cause de ces faiblesses que nous négligeons un tel animal. Nous faisons la même choses dans nos vies lorsque nous nous disons : « je suis faible, vil, folle, c’est ainsi que les autres me voient et me négligent donc pourquoi me voir entrain d’accomplir des exploits. »

« Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; (1co.27,28) Dieu cherche justement ceux qui sont négligés, qui sont méprisés, qui sont faibles. » 1 Corinthiens 1:27. Dieu te cherche toi qui avait une vie de débauche, toi qui était voleur,toi qui ne te trouve pas belle, intelligente pour t’utiliser et confondre les autres. Fais lui juste confiance. Dieu veut prendre tes faiblesses et en faire une force, Dieu veut prendre tes erreurs et en faire un chef d’oeuvre. La seconde réalité que nous connaissons des fourmis c’est qu’elles vivent en communauté, elles ne sont pas solitaires. Il en est ainsi dans le royaume de Dieu,  il n’y a pas de singleton ou « Robinson Cruzoé sur son île déserte ». Dans la pensée de Dieu, nous devons garder l’esprit de famille, le vivre en communauté. L’ église locale est un rassemblement de personne. Toi chrétien, cultive l’esprit d’appartenance à ta famille chrétienne. Il y a des bénédiction à cela.

Troisième réalité, c’est la vie qui existe dans fourmilière. Des ouvrières, luttent contre les agresseurs, prennent soin des autres, certains s’occupent de la provision, des mâles ont le rôle de féconder la reine, la reine est la pour pondre les œufs. Nous remarquons donc que chacun a un rôle bien précis selon sa position et chacun le rempli pour le bien des autres. Éphésiens 4.11 est à cet image. Nous avons les 5 ministères pivots et  ministères d’aides avec la manifestation des dons charisma et dorea. Un chrétien a certes des dons mais il ne peut être autosuffisant. La loi de l’unité maintenue par le lien de l’amour lui permet d’être efficace.

Quatrième réalité de la fourmi, elle est travailleuse et elle travaille avec intelligence. Qu’est ce que travailler avec intelligence?  Une fourmi ne peut transporter une blatte mais à plusieurs, elles arrivent à déplacer de gros gabarit. Elle travaille quand la saison est favorable et elle se fait des réserves pour les mauvais jours. Jean 9: 4  « Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient où personne ne peut travailler déclare Jésus. » Mon Apôtre a l’habitude de nous dire, « je travaille ma foi pour la santé, les finances, la prospérité… quant tout va bien pourquoi, parce que quand la maladie viendra, les problèmes financiers te secoueront tu seras plus fort ». Un dicton dit qu’on ne nourrit pas la poule le jour du marché. Pareil, l’éternité se prépare maintenant ; la parole de Dieu dit de racheter le temps ! Mes récompenses spirituelles dépendent de maintenant. Oui , frères et sœurs, le temps est favorable pour évangéliser en France, ta famille, tes collègues…, le temps est favorable pour obéir à Dieu, pour se convertir, pour lire sa bible, parce que demain peut-être cela sera difficile ou inaccessible.

La fourmi est productive et travaille avec intelligence. Travailler avec intelligence c’est travailler de façon ordonnée ; avez-vous remarquez que les fourmis se déplacent généralement en file indienne ?! Dieu est un dieu d’ordre aussi. Quand je regarde comment l’univers est agencée, je vois la perfection dans l’ordre.  Travailler intelligemment, c’est être productif. Les fourmis peuvent construire des fourmilières atteignant 40 mètres ! Ensemble nous pouvons abattre un travail colossal.

 

 

Mots-clés :